Gilles de Bins

Père de Joyeuseté​​​​​​​​​​​​

Suivons les amours secrètes du chevalier à sa douce dame, à la découverte de la lyrique courtoise médiévale. Une ballade en compagnie de Christine de Pizan et de Charles d’Orléans. Le chant du cygne du fin’amor et de la chanson franco-flamande à trois voix.​​

Distribution

Marie Favier : mezzo-soprano

Aude-Marie Piloz : vièle à archet

Francisco Mañalich : ténor / viole renaissance

François Joron : baryton

Cyrille Métivier : cornet / flûte / chant

Camille Rancière : vièle à archet / chant

Gilles de Bins (v1400 – 1460) – Ma dame que j’ayme et croy
Gilles de Bins, dit Binchois (v1400-1460) – Amours mercy de trestout mon pooir
Extrait de l’album “Quinze”
Réalisation vidéo : Sylvain Trousselle
Liesse m’a mandé salut – Gilles de Bins (v1400 – 1460)