English Consort Time

Jouer et chanter en famille – instrumentale s’entend – est une pratique qui nait en Angleterre à la Renaissance. Le XVIe siècle y est un véritable laboratoire sonore : les flûtes à becs jouent Anthony Holborn et William Byrd ; les violes de gambe, Tobias Hume et Alfonso Ferrabosco ; les luths, John Dowland. Quant aux chanteurs, réunis autour d’une table, ils interprètent une musique aussi raffinée que mélancolique.

Cette pratique ancienne de jouer en consort sera à l’origine du quatuor à cordes et de l’ensemble vocal. Le mariage de différents instruments en brocken consort donnera lui naissance au solo accompagné. Rien de mieux qu’un consort d’archets pour accompagner la voix chantée : une riche texture, une souplesse et un soutien incomparables, permettent de colorer le texte et d’exprimer la poésie de la musique d’une façon unique !

Notre programme est composé d’airs des principaux compositeurs de la Renaissance de anglaise de la fin du XVIe siècle et du début du XVII : William Byrd, Thomas Thallis, Thomas Morley, Orlando Gibbons, John Dowland, John Jenkins, William Laws, Tobias Hume… Cette glorieuse lignée ouvrera ensuite la voie à Henry Purcell, qui s’inspirera de ces prédécesseurs tout en renouvelant le langage.

Distribution

Marie Favier, mezzo-soprano

Francisco Mañalich, ténor et viole de gambe

Aude Marie Piloz, viole de gambe

Cyrille Métivier, vièle et contre-ténor

Camille Rancière, vièle et baryton