Recordings

Quinze

Gilles Binchois / Johannes Ockeghem

Enregistré à l’automne 2018, le disque s’articule autour de Gilles de Bins, dit Binchois, et de Johannes Ockeghem : l’histoire d’un Maître bourguignon et de son élève flamand. Le disque a reçu la distinction Melómano de Oro du magazine espagnol Melómano, a été cité dans Le Meilleur de 2019 par le site espagnol Codalario, a été le disque de la semaine pour ConcertClassic, a été noté 5/5 par la revue ON-TopAudio et a été Le Disque classique du jour pour France Musique !

Vous pouvez commander ce disque en cliquant ici.

Quinze. De ce siècle, en fait de musique profane il nous reste essentiellement de précieux manuscrits mais point d’instruments, si ce n’est ceux que portent les anges. Ce matériau que des plumes savantes ont soigneusement enluminé, ténu et fascinant, passionne les spécialistes depuis des lustres. 

Le pari de Comet Musicke, en s’appuyant sur les recherches les plus récentes, est de retrouver les couleurs instrumentales de cet univers perdu dont nous avons conservé de multiples reflets au-delà de la notation musicale : lyrisme du verbe poétique, parfois teinté d’humour, récits éblouis de la Cour de Bourgogne, reconstruction et magnificence du Royaume de France, puissance des couleurs et des formes d’un Van Eyck ou d’un Bourdichon…

Combinant à l’infini quinze timbres vocaux et instrumentaux, tels un kaléidoscope musical, nous avons voulu donner une interprétation colorée et opulente de ces polyphonies à l’harmonie envoûtante. Nous avons lu dans ces œuvres la joie, l’intimité et la mélancolie de l’amour mais n’y avons jamais trouvé d’austérité. Même lorsque Johannes Ockeghem rend hommage à Gilles de Bins  « Père de Joyeuseté », puis Josquin à Ockeghem, «Trésorier de Musique », la tendresse domine et le tombeau se double d’un manifeste artistique. 

Distribution

Francisco Mañalich : ténor, vièle, viole Renaissance et direction artistique

Marie Favier : mezzo-soprano

Aude-Marie Piloz : vièle et viole Renaissance

Sarah Lefeuvre : soprano et flûtes à bec

Daniela Maltrain : viole de gambe

Cyrille Métivier : cornets, flûte à bec et chant

Camille Rancière : vièle et chant

François Joron : baryton

Erwan Picquet : basse